Vous avez fermé votre petite entreprise et vous avez maintenant besoin d'un emploi ?


Par Gladys Stone et Fred Whelan

Cette récession a été un tueur - en fait, elle a tué votre petite entreprise. Après avoir été votre propre patron pendant des années, vous devez maintenant vous présenter comme une « personne de l'entreprise », quelqu'un qui peut prospérer dans les entreprises américaines.

Une fois que vous avez compris que vous n'êtes plus le patron, le plus dur est de convaincre un employeur potentiel que vous pouvez effectuer cette transition. Comment fais-tu ça ? Voici six points à faire passer :

1. Reliez les points

Puisque vous ne venez pas d'un poste en entreprise, vous devrez travailler plus fort pour vendre votre expérience pertinente. Déterminez à l'avance les responsabilités les plus pertinentes pour ce travail et décrivez comment votre arrière-plan s'articule. De toute évidence, en tant que propriétaire de petite entreprise, vous portiez beaucoup de chapeaux. Concentrez-vous uniquement sur les « chapeaux » requis pour ce travail.

2. Vous n'êtes plus le chef

Serez-vous d'accord de ne pas être le patron ? Faites savoir à l'intervieweur que cette transition est quelque chose dont vous vous sentez bien, pas un mal nécessaire. Vous pouvez ne pas être le patron, car il existe d'autres moyens de faire avancer votre carrière. Exprimez vos objectifs de carrière à long terme et expliquez comment votre histoire de petite entreprise peut y être mise à profit. Par exemple, vous pouvez avoir de l'expérience dans le marketing de guérilla, la gestion financière ou les ventes. Vous savez maintenant que la partie vente du travail est l'endroit où vous voulez concentrer vos efforts. Ou peut-être avez-vous apprécié tous les aspects de l'entreprise et souhaitez-vous devenir directeur général, avec plus de ressources que vous ne pourriez en avoir dans votre propre entreprise. Faire partie d'une plus grande entreprise vous permet de faire plus de choses que vous aimez, plutôt que toutes les choses auxiliaires que vous deviez faire dans votre petite entreprise.

3. Vous êtes un penseur et un acteur

Les grandes entreprises recherchent une combinaison de réflexion et d'action. Décrivez comment votre «fait» l'expertise (résolution des problèmes des clients, par exemple) associée à une réflexion stratégique (compréhension et prévision des besoins des clients) se traduit par une expérience pratique et, en fin de compte, une valeur pour l'entreprise.

4. Discuter de la collaboration

De nos jours, les entreprises recherchent des personnes capables de réussir en tant qu'influenceur et dans le cadre d'une équipe décisionnelle. L'une des préoccupations de l'intervieweur est qu'il n'était pas nécessaire que vous soyez collaboratif – après tout, vous étiez le patron. Donnez un exemple de la façon dont vous avez réussi à amener des personnes qui ne travaillaient pas pour vous à répondre à vos besoins. Cela pourrait signifier influencer un fournisseur pour qu'il vous fournisse quelque chose plus rapidement - sans frais supplémentaires - simplement parce qu'il voulait faire quelque chose de spécial pour vous.

5. Ne pas trop vendre

Ne présumez pas que parce que vous dirigez votre propre entreprise, vous pouvez tout faire. De toute évidence, vous avez travaillé dur et vous avez bien fait d'innombrables choses. Mais impliquer que vous pouvez tout faire est rebutant et irréaliste. Concentrez-vous simplement sur l'expérience qui s'applique à ce travail.

6. Gérer une équipe

L'intervieweur peut spéculer que le mentorat est tombé au bas de votre liste de priorités en tant que propriétaire d'entreprise. Dissiper cette idée en discutant de la façon dont vous avez formé et encadré votre équipe - la réceptionniste ou le comptable, par exemple. Si l'esprit d'équipe est quelque chose que vous avez particulièrement apprécié, faites-le savoir également à l'intervieweur.

Passer de propriétaire d'entreprise à employé sera très certainement une transition. Assurez-vous d'illustrer votre désir de changement de carrière à votre employeur potentiel. Assurez à l'employeur qu'il s'agit de quelque chose que vous embrassez plutôt que d'endurer, et que ce poste est une étape importante sur la voie de votre objectif de carrière ultime.

[Gladys Stone et Fred Whelan sont des coachs exécutifs et des recruteurs avec plus de 20 ans d'expérience. Leur entreprise, Whelan Stone, travaille principalement avec des entreprises Fortune 500, recrutant des talents à fort impact et augmentant le niveau de performance de la gestion. Leur livre,But! Votre plan de match de 30 jours pour réussir votre entreprise et votre carrièreoffre une solution pratique et efficace pour atteindre n'importe quel objectif d'entreprise ou de carrière. Ils ont été fréquemment cités dans lele journal Wall Street,Fortune,États-Unis aujourd'huiet leBoston Globeet auteur d'un blog de carrière sur The Huffington Post. Les deux vivent à San Francisco.]